L’art de convaincre un acheteur potentieldécembre 20th, 2011

Auteur: admin

Comment bien négocier la vente de sa maison

convaincre-un-acheteur

Convaincre un prospecteur d’acheter une maison relève d’une véritable guerre des nerfs !

Jouer sur la psychologie de l’acheteur

Pour réussir à convaincre un acheteur immobilier potentiel, comme l’indique Les Clés du Midi, il faut cerner sa personnalité, choisir les arguments et les sortir à petite dose. En effet pendant la négociation d’une vente immobilière, l’acheteur est tellement concentré sur l’état de la maison et le financement du futur achat qu’il ne prêtera pas attention à tout ce que vous dites. Il y a donc une forte probabilité qu’il ne retienne pas un grand nombre de vos arguments. Ceci explique également pourquoi il faut éviter les visites en fin de journée. Et dans tous les cas, il faut parler lentement, de façon posée, avec un raisonnement et des mots simples. Ainsi, vous mettrez votre interlocuteur à l’aise et surtout, vous parviendrez à lui donner le temps de réfléchir à chacune de vos paroles. De votre côté, au fur et à mesure qu’un véritable échange s’installe, vous cernerez la personnalité de votre acheteur. Il vous sera alors facile de sortir des arguments susceptibles de lui plaire.

Mettre en exergue l’aspect relationnel

Selon le site d’annonces immobilières dans la Seine et Marne http://www.aktifimmo-77.com, une rencontre en vue de vendre votre maison doit toujours être placée sous le signe de la convivialité. Vous vous devez d’être amicale avec votre interlocuteur et mettre en avant votre côté humain. Ainsi, l’acheteur n’aura pas l’impression d’avoir affaire à un rapace qui a hâte de vendre son bien à des conditions inouïes. Toujours dans cette optique d’instaurer une atmosphère amicale, laissez votre interlocuteur aborder les questions financières. Il aura l’impression d’avoir l’avantage sur vous et par conséquent, il sera encore plus transparent. De plus, il y a de fortes chances qu’il conclura la transaction avec vous, car il aura une haute opinion de vous. Car en privilégiant l’aspect relationnel, vous apparaissez comme un vendeur aimable, courtois, à l’écoute et désintéressé. L’acheteur relâchera donc sa garde ! Ce qui sera tout à votre avantage pour la négociation des prix et des conditions d’achat.

Faire appel à un négociateur immobilier

Si vous sentez que vous n’y arriverez pas seul, vous pouvez toujours recourir à un négociateur immobilier. Lui par contre ne se contentera pas de négocier le prix de vente – bien que ce soit sa mission principale – car il vous assistera tout au long de la transaction : de la recherche du client jusqu’à la signature de l’acte de vente. Pour la recherche d’acquéreur, il fera jouer son réseau de connaissances et plus il a de l’expérience, plus ce réseau est élargi. Il procède également à l’estimation de votre maison. Ainsi, il saura jusqu’à combien d’euros vous pouvez grignoter sur la valeur réelle de votre bien immobilier. Mais là où son aide vous sera précieuse, c’est au moment de la négociation du prix et des clauses du contrat. Car le négociateur est avant tout un fin diplomate, à la limite du manipulateur. Il est également un excellent psychologue, un atout qui ressemble au vin : il se bonifie avec l’âge ! Un bon négociateur immobilier saura concilier vos exigences à ceux de l’acquéreur potentiel !

Plus d’informations sur